Lors de votre prochain séjour à l’étranger, vous aurez peut-être besoin de louer un véhicule. Vous trouverez dans cet article quelques informations pratiques ainsi que des conseils pour éviter les pièges (assurance, état des lieux, caution, etc).

Les offres sur internet

Il est fortement conseillé de réserver un véhicule à l’avance plutôt qu’à la dernière minute au comptoir d’une agence. En réservant un véhicule à l’avance, vous pourrez non seulement comparer les prix mais également choisir le véhicule (économique, monospace, 4x4…) qui convient le mieux à vos besoins. Si vous réservez au dernier moment, vous prenez le risque qu’aucun véhicule ne soit disponible ou hors de prix et inadapté…Pour bien comparer les offres des loueurs, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de location de voitures comme Liligo, Kayak, Rentalcars…


Le choix de l’agence de location

Le prix est évidemment le facteur déterminant lors de la location d’un véhicule mais méfiez-vous tout de même des tarifs trop avantageux avec des contrats d’assurance qui ne sont pas clairs. Consultez les avis sur internet ou dans les guides touristiques avant de réserver car tous les loueurs ne sont pas fiables.

Le kilométrage

Vérifiez le kilométrage compris dans votre contrat de location. Les locations low cost limitent souvent le nombre de kilomètres pouvant être parcourus et chaque kilomètre supplémentaire coûte cher ! Au final, l’offre pourra s’avérer moins intéressante qu’une autre offre qui inclut un kilométrage illimité même si le prix d’appel est un peu plus élevé.
Pensez à relever le compteur avant de partir si vous êtes limité en nombre de kilomètres.

Le lieu de restitution du véhicule

Si vous rendez le véhicule dans une agence de location différente (mais de la même compagnie évidemment) de celle dans laquelle vous l’avez pris, vérifiez qu’il n’y ait pas de pénalité.

Le volume du coffre

N’oubliez pas de vérifier le volume du coffre notamment si vous envisagez un road trip. En effet, il vaut mieux que toutes vos valises rentrent dans le coffre et qu’elles ne soient pas visibles depuis l’extérieur pour éviter de tenter les voleurs…

Les options

Certains équipements comme le GPS ou le siège bébé ne sont pas compris dans le prix de la location. Il vous faudra donc payer un supplément si vous en avez besoin.

Les conditions de location

Vérifiez l’âge nécessaire pour louer un véhicule dans le pays dans lequel vous vous rendez. Certains pays exigent que le loueur ait 21 ans et un an de permis minimum. Parfois, les moins de 25 ans paient plus cher ou ne peuvent pas louer un monospace par exemple.
Jusqu’à 25 ans, une assurance jeune conducteur est souvent obligatoire.
S’il y a un second conducteur, inscrivez-le même si vous devez payer un supplément car si c’est lui qui conduit et que vous avez un accident, vous ne serez pas couvert.
Renseignez-vous également avant votre séjour pour savoir si vous avez besoin ou pas d’un permis international.


Les vérifications à faire avant de partir avec le véhicule

Insistez pour qu’il y ait un état des lieux en votre présence. Si la voiture n’a pas le plein d’essence, que vous constatez la moindre égratignure sur la carrosserie ou même à l’intérieur du véhicule (sur le tableau de bord par exemple) ou encore que le kilométrage ne correspond pas à celui inscrit sur le contrat de location, faites-le modifier. N'hésitez pas à prendre des photos pour éviter des litiges lors de la restitution du véhicule. Vérifiez que vous disposez d’un numéro de téléphone pour joindre l’agence de location en cas de problème. Si vous devez franchir une frontière, pensez à demander à votre loueur si vous serez toujours couvert par l’assurance.

Le véhicule réservé n’est pas disponible

Si le véhicule réservé n’est pas disponible, le loueur doit vous en donner un autre sans augmenter le prix de la location même s’il est de catégorie supérieure. Le loueur n’est par contre pas autorisé à vous donner un véhicule de catégorie inférieure à moins de vous rembourser la différence. En cas de panne du véhicule, vous pouvez en demander un de remplacement.

La caution

Avez-vous une carte bancaire à débit immédiat ou à débit différé ? Les cartes à débit immédiat affichent la mention « Débit » alors que les cartes à débit différé affichent la mention « Crédit ».

Voici un exemple de carte bancaire à débit immédiat (mention « Débit » en bas et à gauche de la carte) :

carte bancaire Crédit Agricole

Vous pouvez réserver un véhicule en ligne que votre carte bancaire soit à débit immédiat ou à débit différé. Par contre, lorsque vous allez récupérer votre véhicule de location, le loueur va vous demander une caution que vous devrez payer avec la carte bancaire du conducteur principal utilisée pour le paiement en ligne. Cette carte bancaire doit absolument être une carte à débit différé (portant la mention « Crédit »).
Pourquoi ? Le loueur ne pourra pas bloquer de l’argent pour la caution si le locataire paie avec une carte bancaire à débit immédiat (même si le compte est suffisamment approvisionné) alors qu’il pourra bloquer le montant de la caution si le locataire paie avec une carte à débit différé.

Vous ne pourrez payer la caution ni en liquide ni en chèque ! Sans carte à débit différé, le loueur ne vous laissera pas partir avec le véhicule réservé sans payer une assurance complémentaire (généralement assez onéreuse pour couvrir tous les risques) qui compensera l’absence de caution. Idem si vous avez une carte à débit différé mais que le montant de la caution dépasse votre plafond de paiement.

Demandez donc à l’avance à votre loueur quel sera le montant de la caution et faites le nécessaire auprès de votre banque (en commandant une carte bancaire à débit différé ou en augmentant son plafond si besoin) pour ne pas avoir de mauvaise surprise le jour J.

Les amendes

A l’étranger comme en France, il faut bien évidemment respecter le code de la route. En cas d'infraction, vous recevrez une amende mais en plus le loueur vous facturera des frais administratifs car c’est lui qui recevra l’amende et qui vous la transmettra.

La restitution du véhicule

Si vous ne rendez pas le véhicule avec la même quantité d’essence qu’au départ, le carburant manquant vous sera facturé par le loueur, majoré de frais de service qui peuvent s’avérer relativement élevés…Que vous fassiez le plein d’essence ou que vous restituiez le véhicule avec la même quantité d’essence qu’au départ, conservez le ticket de caisse comme justificatif.
Insistez (comme lors de la prise du véhicule) pour que l’état des lieux soit réalisé en votre présence et en cas de désaccord avec le loueur, il vaut mieux ne pas le signer.
Si vous rendez le véhicule de location en dehors des heures d’ouverture de l’agence, prenez des photos sur le parking du loueur pour prouver que le véhicule n’a pas été accidenté ! Imaginons qu’une personne dégrade le véhicule sur le parking après votre départ, les photos prouveront que vous n’êtes pas responsable.


L’assurance

Une assurance est toujours incluse dans le prix d’une location mais vous devez absolument vous renseigner pour savoir ce qu’elle couvre exactement avant de signer le contrat de location. Quel sera le montant de la franchise si j’ai un accident et que je suis responsable, si je raye la carrosserie, si je perds les clés ou si je rends le véhicule avec un impact sur le pare-brise ? Posez-vous toutes ces questions avant de réserver un véhicule et n’oubliez pas qu’un accident responsable peut coûter très cher et gâcher vos vacances ! Intéressez-vous également aux exclusions de garantie. Une chose est sûre, vous ne serez pas assuré en cas de conduite en état d'ivresse.

En règle générale, si vous avez un accident mais que vous n’êtes pas responsable, vous n’aurez pas de franchise à payer. En revanche, une franchise sera appliquée si votre responsabilité est engagée (son montant doit être indiqué dans le contrat de location). Certaines assurances optionnelles vous couvriront en cas de vol du véhicule ou de dommages corporels, d’autres diminueront ou supprimeront la franchise en cas d’accident responsable.
Certaines cartes bancaires incluent déjà ces assurances (si vous avez réservé le véhicule avec une de ces cartes évidemment). Renseignez-vous auprès de votre banque pour savoir ce que couvre votre carte bancaire, cela vous évitera peut-être de payer une assurance alors que vous êtes déjà couvert…

Si vous êtes victime d’un accident ou d’un vol, prenez vos précautions surtout à l’étranger.
En cas d’accident, prenez des photos de l'environnement (panneaux de signalisation, nom de rue, numéro de maison, etc) et des véhicules accidentés avec des gros plans sur les dégâts constatés. En cas de désaccord avec l’autre conducteur, les torts de chacun n’étant pas faciles à déterminer, les photos pourront éventuellement éclaircir une situation ambiguë et permettre à votre assurance de définir les responsabilités de chacun. Si vous avez le temps, nous vous conseillons également de demander un devis à un garagiste. Vous pourrez ainsi le comparer avec celui du loueur et vous assurer qu’il ne tente pas de vous arnaquer…
Si vous êtes victime d’un vol avec effraction, faites une déclaration à la police en indiquant tous les biens qui vous ont été dérobés.