« La vie ce n’est pas seulement respirer, c’est avoir le souffle coupé » disait Alfred Hitchcock. Le bonheur est dans l’inattendu mais il y a quelques imprévus que l’on aimerait éviter, surtout en voyage, pour ne pas gâcher le plaisir des vacances. Si dans la grande majorité des cas, les séjours se passent à merveille, il y a malgré tout quelques arnaques que vous pouvez éviter. Ces « pièges à touriste » laissent évidemment un souvenir amer. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, cet article décrit quelques arnaques qui nous ont été racontées.

Quand les locaux deviennent arnaqueurs

Le chauffeur de taxi et son compteur hors service

Il n’est pas rare qu’à la sortie de l’aéroport, vous commandiez un taxi pour vous conduire jusqu’à votre hôtel. Le chauffeur peu scrupuleux vous explique alors que le compteur de son véhicule est HS mais qu’il peut malgré tout vous conduire jusqu’à votre hôtel. Arrivé devant votre hébergement, la note est salée.
Pour éviter ce genre d’arnaque, demandez dès le départ au chauffeur de taxi quel sera le montant de la course. S’il ne vous répond pas ou qu’il essaie de vous amadouer en vous expliquant qu’il ne sait pas mais que ce ne sera surement pas cher, descendez du véhicule et prenez un autre taxi, cela vous évitera de débourser une somme astronomique inutilement. En clair, si vous prenez le taxi, soit le compteur fonctionne soit le chauffeur vous donne le prix exact de la course dès le départ sinon fuyez !


Un hôtel complet ou un site touristique fermé

Si vous choisissez un taxi pour vous déposer devant un hôtel et qu’il vous dit qu’il est malheureusement complet, méfiez-vous ! Il arrive assez souvent que les chauffeurs de taxi touchent une commission quand ils amènent des clients dans un hôtel avec lequel ils sont complices.
Demandez toujours à vous rendre à l’hôtel choisi au départ de la course et vérifiez par vous-même les dires du chauffeur.

Le même genre d’arnaque a lieu devant les sites touristiques. Avant même d’avoir atteint l’entrée du site, une personne très souriante vient vers vous et vous explique que le site est fermé. Elle vous propose alors gentiment une autre activité touristique soi-disant très prisée et vous y emmène. Cette personne va toucher une commission et vous visiterez un site que vous n’aviez pas prévu de découvrir. Si en plus vous n’avez pas de chance, cela vous coûtera plus cher que ce que vous aviez prévu de visiter initialement !
Vérifiez simplement à l’accueil du site touristique que vous avez prévu de visiter ses horaires d’ouverture.

Le vol d’argent

Un ange gardien vient à votre secours au distributeur

Les distributeurs de billets à l’étranger peuvent parfois être un vrai casse-tête. Une âme charitable peut vous voir en peine sur la machine et vous proposer son aide. Malheureusement, certains en profitent pour noter votre code de carte bancaire. Quelques minutes plus tard, vous vous faites voler votre carte bancaire…
Tapez votre code à l’abri des regards. Pensez également à paramétrer la machine en langue anglaise pour mieux comprendre les consignes de retrait.

Une main vous porte secours parce que quelque chose vient de souiller vos vêtements

Vous vous baladez en ville et tout d’un coup, vous vous retrouvez aspergé par un liquide ou une fiente d’oiseau. Vous vous dites que vous n’avez vraiment pas de chance jusqu’au moment où une personne vient vous aider à nettoyer vos vêtements. Quelques minutes plus tard, vous vous rendez compte que vous n’avez plus votre portefeuille. Votre main secourable est partie avec vos moyens de paiement et vos papiers d’identité !
Même si l’intention peut paraître bonne, refusez gentiment l’aide des personnes qui viendront vous aider dans ce genre de situation.

Les faux policiers

Difficile de différencier le vrai du faux lorsqu’on est impressionné par l’uniforme, surtout dans un pays inconnu et quand on ne parle pas très bien la langue locale. Les « policiers » vous demandent vos papiers pour un contrôle de routine et s’en vont avec votre portefeuille complet.
Pour éviter ce genre d’escroquerie, vous devez être vigilant et ne pas paniquer. Si vous avez le moindre doute, appelez la police pour vous faire confirmer la présence de policiers dans le quartier où vous vous trouvez. S’ils détalent vitesse grand V, il y a de grandes chances qu’ils ne fassent pas partie d’une brigade de la police municipale !


Les hotspots wifi non sécurisés

Attention, certains points d’accès wifi peuvent être piratés pour avoir accès à vos données. Même si en voyage, l’accès à internet peut s’avérer nécessaire pour le travail ou le lien avec vos proches, il peut vous causer de gros ennuis.
Le plus simple est de demander dans un café, un hôtel ou un office de tourisme quel est l’accès wifi sécurisé le plus proche.

Les faux appels

Cette escroquerie arrive aux voyageurs qui ont payé leur chambre d’hôtel avec leur carte bancaire. Quelques minutes après avoir payé et quitté l’établissement pour se balader, ils reçoivent un appel du soi-disant hôtelier qui leur explique qu’il a eu un souci avec la transaction, qu’elle n’a pas fonctionné. Il leur demande donc gentiment de redonner par téléphone leur numéro de carte bancaire pour leur éviter de retourner à l’hôtel et de se déplacer inutilement. Malheureusement, aucun problème technique n’est réellement survenu lors de la réservation mais le fraudeur à maintenant toutes les données nécessaires pour utiliser leur carte bancaire.
Assurez-vous de l’erreur de transaction directement auprès de votre hôtel quitte à perdre quelques minutes en y revenant ou dites simplement que vous règlerez le problème dès que vous serez de retour.

Ils jouent avec votre sensibilité

Les mendiants et les gangs

Comment ne pas être ému devant un enfant, une femme enceinte ou une jeune mère de famille, un homme mutilé qui vous demande de l’argent pour survivre. Malheureusement, dans certains pays, les gangs sévissent sur la ville. L’argent que vous donnerez à ces gens dans le besoin, ils devront le rendre au chef du gang qui les utilise comme source de revenus.
Si vous souhaitez les aider, donnez-leur de la nourriture ou des vêtements qu’ils pourront utiliser pour leur confort et leur survie. Évitez de donner de l’argent.

De petits bracelets ou de jolies fleurs. C’est gratuit ?

Vous êtes tranquillement assis en terrasse en train de siroter votre boisson fraîche quand un homme vient glisser à votre poignet un bracelet de l’amitié ou vous offrir une fleur. Quelques minutes plus tard, il revient et insiste lourdement pour être payé et s’énerve. Vous vous sentez vite gêné et êtes surpris car vous pensiez que cette personne vous avait fait un cadeau. Les regards de la foule alentour sont pesants et vous cédez en mettant la main au portefeuille.
Refusez toujours très gentiment ce genre de « cadeau », cela vous évitera bien des soucis.

Quand l’arnaque touche au matériel

Votre dernière photo souvenir

Lors de la visite d’un site touristique, un local vous propose très gentiment et poliment de vous prendre en photo avec votre conjoint(e) et vos enfants. Malheureusement, aucun cliché ne sera pris ce jour-là. Le brave homme prend la poudre d’escampette avec votre appareil photo ou votre smartphone que vous ne reverrez jamais.
Si on vient vous proposer ce genre de service sans que vous l’ayez demandé, méfiez-vous. Demandez plutôt à une personne sûre, une personne qui se balade en famille par exemple…

Les véhicules de location

Dans beaucoup de pays (en Asie notamment), le scooter ou la petite moto sont les véhicules de prédilection. Il arrive que certains loueurs ne soient pas très honnêtes. Ils trouvent l’endroit où vous avez garé votre véhicule fraîchement loué, le volent ou le détériorent et vous demandent réparation.
Pour éviter ce genre d’ennui, n’hésitez pas à apporter votre propre cadenas. Veillez à garer votre véhicule dans un environnement sécurisé, sur le parking de votre hébergement par exemple et ne dites jamais au propriétaire de l’agence de location ou vous vous rendez.


Quand l’arnaque touche à la passion

Le fameux coup de foudre

On vous drague, on vous complimente, le grand jeu…Bref, vous tombez raide dingue sous le charme de l’escroc qui essaie de vous embobiner et ça marche ! Son petit accent exotique fait chavirer votre cœur et vous êtes piégé(e) dans les mailles du filet. Une fois qu’il est sûr de vous avoir à sa merci, il va tout faire pour rester en contact avec vous et vous demander régulièrement de lui envoyer de l’argent.
Première option, vous lui dites dès le départ que vous êtes fauché(e) pour freiner ses ardeurs. Deuxième option, vous restez méfiant(e) et vous ne vous laissez pas approcher par des personnes un peu trop prévenantes…et insistantes. Préservez votre cœur et votre porte-monnaie !

Conclusion

Malgré ces quelques pièges à touriste, vous ne devez pas vous empêcher de voyager. Comme le disait Gustave Nadaud « Rester c’est exister mais voyager c’est vivre ». Prenez simplement le temps d’analyser la situation et rappelez-vous de ces petites astuces durant votre voyage. Votre séjour ne s’en portera que mieux.