Week-end à Berlin : visiter Berlin en 3 jours


Partir en week-end à Berlin, c’est l’occasion d’échapper à la routine quotidienne et de découvrir une métropole tolérante, créative et décontractée. Berlin est pourtant profondément marquée par l’histoire. En effet, la capitale allemande a connu au XXème siècle l’occupation nazie et des bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale avant d’être coupée en deux durant la guerre froide et enfin réunifiée ! La porte de Brandebourg, le Checkpoint Charlie et ce qu’il reste du mur de Berlin ou encore le mémorial de l’Holocauste nous permettent de toucher du doigt son histoire mouvementée. Un peu plus de 25 ans après la réunification allemande, Berlin avec ses musées, ses galeries d’art de renom, ses boutiques avant-gardistes et ses clubs underground a bel et bien tourné la page (sans pour autant renier son passé) et vole même la vedette aux autres capitales européennes ! Une chose est sûre, Berlin ne vous laissera pas indifférent.


© Tous droits réservés Alex Vizeo

Itinéraire pour visiter Berlin en 3 jours

Appréciez le caractère unique de Berlin et découvrez ses sites touristiques incontournables sans avoir l’impression de passer à côté de l’essentiel grâce à notre parcours-découverte spécialement conçu pour les séjours de courte durée. De la porte de Brandebourg à l'East Side Gallery (vestige du mur de Berlin) en passant par le Checkpoint Charlie, notre itinéraire pour visiter Berlin en 3 jours concentre le meilleur de la capitale allemande. Pour vous aider à vous repérer, chaque site touristique est localisé sur une carte.

Première journée de votre week-end à Berlin

Reichstag

Construction imposante aux façades massives, le bâtiment du Reichstag impressionne dès le premier regard. Après la réunification, les institutions gouvernementales de l’Allemagne s’y installèrent. Le rez-de-chaussée abrite le secrétariat du parlement. La salle des séances plénières où siègent les députés se trouve à l’étage au-dessus. En montant encore les étages, on trouve le niveau de la présidence, le niveau réservé aux groupes parlementaires et enfin le toit-terrasse et sa coupole que l'on peut visiter gratuitement. La célèbre coupole en verre (d’un diamètre de 40 mètres) offre une vue panoramique imprenable sur Berlin. Des visites guidées du bâtiment du Reichstag sont également organisées et il est même possible d’assister aux débats des députés lors d’une assemblée plénière du Bundestag…
La visite du Reichstag et plus particulièrement de sa coupole fait partie des incontournables !

Le Reichstag se situe sur la "Platz der Republik", à 5 minutes à pied de la porte de Brandebourg. Vous pouvez emprunter la ligne 55 du métro (ne comportant que 3 stations) et descendre à la station "Bundestag".
Le toit-terrasse et la coupole du bâtiment du Reichstag sont accessibles au public tous les jours de 8h à 21h45 (dernière entrée). La visite est gratuite mais il faut s’inscrire au préalable ici.
Les personnes qui souhaitent visiter la coupole sans s’être inscrites peuvent se présenter personnellement au guichet du service d’accueil des visiteurs du Bundestag situé non loin du bâtiment du Reichstag, sur la Scheidemannstraße (à côté du Berlin-Pavillon, le long du Tiergarten) et s’inscrire pour la visite de la coupole. En fonction des disponibilités, des droits d’entrée personnels sont délivrés jusqu’à deux heures avant l’heure de la visite. Il est également possible d’obtenir un droit d’entrée pour les deux jours suivants. Une vérification d’identité a lieu lors de la délivrance du droit d’entrée et au moment d’accéder à l’entrée principale des visiteurs : n’oubliez pas votre carte d’identité (ou votre passeport) !
Différents types de visites guidées sont également organisées. Le nombre de participants étant limité, pensez à vous inscrire bien à l’avance (voir www.bundestag.de).


Porte de Brandebourg (Brandenburger Tor)

Dominant la Pariser Platz (ainsi nommée en souvenir de l'occupation de Paris en 1814), la porte de Brandebourg (Brandenburger Tor en allemand) fut pendant presque 30 ans le symbole de la division de la ville. En effet, le monument faisait partie intégrante du mur de Berlin. Depuis la fin de la guerre froide, elle incarne la réunification allemande. La porte de Brandebourg mesure près de 65 mètres de long, 26 mètres de haut et a une profondeur de 11 mètres. Elle est couronnée du quadrige représentant la déesse de la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux. Passage obligé de tout circuit touristique dans la capitale allemande, la porte de Brandebourg est l’emblème de Berlin.

La porte de Brandebourg domine la Pariser Platz qui est le trait d'union entre l'avenue Unter den Linden et la Straße des 17. Juni. Elle est le terminus de la ligne 55 du métro, ne comportant que 3 stations dont "Hauptbahnof", "Bundestag" et "Brandenburger Tor".
3 lignes de S-Bahn (S1, S2 et S25) desservent également la porte de Brandebourg.

Holocaust Mahnmal

Situé entre la porte de Brandebourg et la Potsdamer Platz, le mémorial de l'Holocauste (Holocaust Mahnmal en allemand) perpétue le souvenir des victimes juives exterminées par les nazis, tant en Allemagne que dans le reste de l’Europe. Conçu par l'américain Peter Eisenman sur l’emplacement d’un bunker hitlérien, le mémorial de l'Holocauste compte exactement 2711 stèles de tailles différentes, disposées sur un sol ondulant. Cet immense champ de stèles, accessible de tous les côtés et ouvert 24h/24, s’étend sur près de 19000 m2 et fait indéniablement penser à un cimetière…Aménagé en sous-sol, le centre d'informations présente une exposition sur la persécution et l’extermination des Juifs d’Europe, ainsi que sur les sites historiques des crimes. Une banque de données inépuisable permet d'effectuer des recherches et constitue à elle seule la mémoire de cette période douloureuse. L'histoire nous impose cette visite bouleversante !

Adresse : Denkmal für die ermordeten Juden Europas und Ort der Information, Cora-Berliner-Straße 1, 10117 Berlin
Comment venir : 3 lignes de S-Bahn (S1, S2 et S25) desservent la porte de Brandebourg située à 500 mètres du mémorial. Les stations de métro "Potsdamer Platz" et "Mohrenstraße" (ligne 2) sont également à moins de 10 minutes de marche.
Heures d'ouverture :
• Champ de stèles accessible 24h/24
• Centre d'information ouvert du mardi au dimanche :
de 10h à 19h d'octobre à avril
de 10h à 20h de mai à septembre
(fermé du 24 au 26 décembre)
Prix : gratuit
Site internet : www.stiftung-denkmal.de


Potsdamer Platz

La Potsdamer Platz fut fortement endommagée lors de la Seconde Guerre mondiale et devint un no man's land pendant la guerre froide, coupé en deux par le mur de Berlin. La majeure partie des immeubles qui la bordent aujourd’hui ont été construits après la réunification allemande. A quelques pas de la station de métro, le Sony Center est l'un des plus beaux exemples d'architecture moderne de Berlin. C’est une véritable attraction touristique et un lieu de shopping à la mode avec des cafés, des restaurants et des cinémas…

La "Potsdamer Platz" ("place de Potsdam" en français, bien qu’il ne s’agisse pas vraiment d’une place mais plutôt d'un quartier) est située au centre de Berlin. Pour vous y rendre, empruntez le métro (ligne U2) jusqu'à la station "Potsdamer Platz".

Topographie des terrors

Ce musée est un véritable choc ! Catapultés à l’époque (pas si lointaine) de la SS et de la Gestapo, vous devrez faire face à des documents d'une véracité crue sur Hitler, sa propagande, son succès, la terreur…Des photos, banalisant l'humiliation jusqu'à son moindre détail, enfoncent l'être humain dans le néant. L'espace muséal, conçu à la fois en extérieur et en intérieur, garde volontairement les stigmates de ce lieu qui n'était autre que le centre nazi de la répression. La « topographie de la terreur » fait partie des lieux de mémoire et des musées berlinois les plus visités.

Adresse : Topographie des Terrors, Niederkirchnerstraße 8, 10963 Berlin
Comment venir :
• U-Bahn : U2 (Potsdamer Platz) ou U6 (Kochstraße)
• S-Bahn : S1, S2, S25 (Anhalter ou Potsdamer Platz)
Heures d'ouverture : TLJ de 10h à 20h (fermé les 24 et 31 décembre, le 1er janvier)
Prix : gratuit
Site internet : www.topographie.de

Mauermuseum

Le Mauermuseum retrace la guerre froide par le biais de photos, de vidéos et d'œuvres d'art, tout en ayant comme fil directeur le mur de Berlin et surtout les ingénieuses tentatives d’évasion qui ont marqué son existence. Comment les citoyens de la RDA ont-ils fait pour transgresser les règles et passer de l'autre côté, à l'ouest ? Avec différents moyens de transports (ULM, kayak, montgolfière, sous-marin...) et beaucoup d'imagination ! Des Allemands sont parvenus à fuir la RDA habillés avec de faux uniformes militaires est-allemands (au passage du poste de contrôle, on ne vérifia pas leurs papiers), d’autres s’échappèrent en se cachant dans des voitures astucieusement bricolées…Ce musée raconte donc des évasions spectaculaires mais aussi des échecs tragiques.

Adresse : Mauermuseum, Friedrichstraße 44, 10969 Berlin
Comment venir :
• U-Bahn : U6 (Kochstraße) ou U2 (Stadtmitte)
• Bus : M29 (Kochstraße)
Heures d'ouverture : TLJ de 10h à 18h
Prix :
• plein tarif : 14.50 €
• étudiant : 9.50 €
• de 7 à 18 ans : 7,50 €
• -7 ans : gratuit
• personne handicapée : 9,50 €
Si vous souhaitez prendre des photos, vous devrez ajouter 5 € au prix du ticket d'entrée.
Site internet : www.mauermuseum.de


Week-end à Berlin : carte de l'itinéraire de la journée n°1 (cliquer sur la carte pour l'agrandir)
Carte de l'itinéraire de la journée n°1 d'un week-end à Berlin

Deuxième journée de votre week-end à Berlin

Gendarmenmarkt

Véritable joyau de l'architecture néoclassique berlinoise, la Gendarmenmarkt se distingue non seulement par la splendeur des monuments qui la bordent mais également par sa symétrie. La Gendarmenmarkt doit son nom au régiment de gens d’armes qui y avait ses quartiers au début du XVIIIème siècle. La place fut fortement endommagée durant la Seconde Guerre mondiale mais les principaux monuments ont été reconstruits à l'identique. Au sud de la place, la Deutscher Dom (« cathédrale allemande »), construite à l’époque pour les protestants allemands, abrite aujourd’hui un musée consacré à l'histoire de l'Allemagne. La Französischer Dom (« cathédrale française ») qui lui fait face abrite quant à elle un musée retraçant l’histoire des huguenots, ces protestants qui ont quitté la France sous Louis XIV suite à des persécutions. Au centre de la Gendarmenmarkt, le Konzerthaus est un théâtre imposant qui domine la place. De nombreuses manifestations (marché de Noël, concerts…) se déroulent chaque année sur la Gendarmenmarkt, très fréquentée par les Berlinois et les touristes...Coup de cœur assuré !

La Gendarmenmarkt est une place située dans le quartier historique de Friedrichstadt, au centre de Berlin. Les stations de métro "Französische Straße" (ligne U6), "Stadtmitte" (lignes U2 et U6) et "Hausvogteiplatz" (ligne U2) sont à moins de 5 minutes de marche.

Museumsinsel

A proximité de la Gendarmenmarkt, l’île des musées (Museumsinsel) est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le musée de Pergame est l’un des musées archéologiques les plus importants du monde et le musée berlinois le plus visité toutes catégories confondues. Vous y découvrirez entre autres l’Autel de Pergame, la Porte du marché de Milet et la Porte d’Ishtar. La Alte Nationalgalerie abrite quant à elle l’une des plus belles collections de peintures et de sculptures du XIXème siècle dans un édifice inspiré des temples grecs. Le Neues Museum mérite également le détour ne serait-ce que pour admirer le célèbre buste de la reine Néfertiti (représentation d'un visage féminin la plus célèbre au monde après la Joconde). Il vous faudra traverser la Spree si vous souhaitez visiter le DDR Museum et en connaître davantage sur la vie quotidienne dans l'ancienne RDA (Allemagne de l’est). Vous n’aurez évidemment pas le temps de découvrir tous ces musées : il va falloir faire un choix…

Hackesche Höfe

Les Hackesche Höfe sont une succession de 8 cours intérieures communiquant entre elles et bordées d’immeubles destinés à l’époque aux ouvriers. Restauré après la chute du mur de Berlin, touristes et Berlinois se côtoient aujourd’hui dans ce coin branché en plein cœur de Berlin, abritant des cafés, des restaurants, des boutiques et des salles de spectacle…Baladez-vous, profitez du décor et laissez le charme agir !

Les Hackesche Höfe sont situées au nord-ouest de l'Alexanderplatz dans le quartier branché de Scheunenviertel. Pour vous y rendre, prenez le métro (ligne U8) jusqu'à la station "Weinmeisterstraße", le S-Bahn (lignes S5, S7 ou S75) ou le tram (lignes M4, M5 ou M6) jusqu'à la station "Hackescher Markt".


Haus Schwarzenberg

Le cœur de la culture alternative berlinoise se laisse examiner ici, autour d'une cour librement ornée de "street art". Gérée par une association à but non lucratif, la Haus Schwarzenberg regroupe des boutiques de designers et des ateliers d’artistes, un bar, un cinéma et des expositions. Soyez curieux, observez puis visitez l'étonnant museum Blindenwerkstatt qui rend hommage à Otto Weidt dont l’atelier devenu musée employait durant la Seconde Guerre mondiale des juifs sourds ou aveugles. Otto Weidt versait des pots-de-vin aux officiers de la Gestapo et procurait des faux papiers à ses employés pour leur éviter la déportation ! Le Mémorial des héros silencieux (Gedenkstätte Stille Helden en allemand) retrace quant à lui l’histoire de la vie de ces personnes « ordinaires » qui, à l’image d’Otto Weidt, ont eu le courage de venir en aide aux juifs persécutés par le régime nazi. Enfin, l’exposition permanente du centre Anne Frank est plutôt bien réalisée. Bref, mémoire et culture alternative cohabitent ici en toute décontraction…

La Haus Schwarzenberg se situe au nord-ouest de l'Alexanderplatz dans le quartier branché de Scheunenviertel. Pour vous y rendre, prenez le métro (ligne U8) jusqu'à la station "Weinmeisterstraße", le S-Bahn (lignes S5, S7 ou S75) ou le tram (lignes M4, M5 ou M6) jusqu'à la station "Hackescher Markt".

Le mur de Berlin a séparé la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de 28 ans et de nombreuses personnes sont mortes en tentant de le franchir. Le mur a été détruit en novembre 1989 mais un tronçon de plus d’1 km de long a été conservé et peint en 1990 par des artistes venus des 4 coins du monde : c’est l'East Side Gallery. Sur cette immense œuvre d'art, les artistes font évidemment référence au mur de Berlin et abordent différents thèmes dont celui de la liberté. Restaurée en 2009 à l’occasion des 20 ans de la chute du mur de Berlin, l'East Side Gallery est un monument historique symbolique.

L'East Side Gallery se situe sur la Mühlenstraße dans le quartier de Friedrichshain. Prenez le métro jusqu'à la station "Warschauer Straße" (ligne U1) et comptez 10 minutes de marche.

RAW Tempel

Le RAW Tempel est un complexe évènementiel composé de hangars désaffectés où se mêlent graffitis, murs d'escalade, skateparks, bars, restaurants...La nuit, le complexe est également très fréquenté puisqu’il abrite plusieurs discothèques. Berlin est le paradis des clubbers et ce haut lieu de la culture alternative berlinoise en est un des points névralgiques ! Les oiseaux de nuit vont adorer et pour les autres, une seule promenade dans le RAW Tempel sera une manière "IN" de découvrir, comprendre et écouter Berlin.

Le RAW Tempel se situe dans le quartier de Friedrichshain. Prenez le métro jusqu'à la station "Warschauer Straße" (ligne U1) et comptez 5 minutes de marche.


Week-end à Berlin : carte de l'itinéraire de la journée n°2 (cliquer sur la carte pour l'agrandir)
Carte de l'itinéraire de la journée n°2 d'un week-end à Berlin

Troisième journée de votre week-end à Berlin

Schloss Charlottenburg (château de Charlottenburg)

Construit à la fin du XVIIème siècle et situé au cœur de Berlin, le château de Charlottenburg était à l’origine destiné aux séjours estivaux de Sophie-Charlotte de Hanovre (d'où son nom), épouse du roi de Prusse. Les bâtiments que l'on visite aujourd'hui ne reflètent pas tous la même époque car le château a été plusieurs fois agrandi et, touché par des bombardements durant la Seconde Guerre mondiale, reconstruit à l’identique après-guerre.
Durant la visite, vous découvrirez l'Altes Schloss (le vieux château) avec ses pièces décorées et meublées d’époque. Le cabinet des porcelaines retiendra à n’en pas douter toute votre attention avec tous ses vases, toutes ses assiettes et autres statuettes exposés dans la pièce jusqu’au niveau du plafond ! La galerie chinoise mérite également le coup d’œil, tout comme les appartements de Sophie-Charlotte et de Frédéric-Guillaume IV.
La Neuer Flügel (la nouvelle aile) abrite les anciens appartements de Frédéric II et ceux de Frédéric-Guillaume II. On peut également y découvrir la fameuse Goldene Galerie (superbe salle de réception) ainsi que des tableaux de maîtres français.
A l'extérieur, le parc aménagé dans le style français à la construction du château a été transformé en parc à l’anglaise au XIXème siècle. Outre un belvédère exposant une belle collection de porcelaines berlinoises, le parc recèle un mausolée renfermant des sarcophages royaux et le pavillon Schinkel, ancienne résidence de Frédéric-Guillaume III.

Vue sur la façade avant du château de Charlottenburg (Schloss Charlottenburg), Berlin
Adresse : Schloss Charlottenburg, Spandauer Damm 10-22, 14059 Berlin
Comment venir : Prenez le métro jusqu'à la station "Richard-Wagner-Platz" (ligne U7) et comptez 10 minutes de marche.
Heures d'ouverture :
• novembre à mars :
ouvert du mardi au dimanche de 10h à 16h30
• avril à octobre :
ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h30
Prix :
• Altes Schloss : plein tarif : 12 €, tarif réduit : 8 €
• Neuer Flügel : plein tarif : 12 €, tarif réduit : 8 €
• Altes Schloss + Neuer Flügel : plein tarif : 17 €, tarif réduit : 13 €
Site internet : www.spsg.de

Kurfürstendamm

Le tracé du Kurfürstendamm est très ancien puisqu’il remonte au XVIème siècle durant lequel les princes-électeurs empruntaient ce qui n’était alors qu’un sentier pour aller à la chasse. Vers la fin du XIXème siècle, le Kurfürstendamm fut transformé en une grande avenue de luxe souvent comparée aux Champs-Elysées ! Si quelques façades affichent un look Jugendstil, le Kurfürstendamm n’est vraiment pas incontournable et vous n’y découvrirez pas grand chose d’autre que des boutiques de mode, des cafés et des restaurants…L’église du Souvenir de l'Empereur Guillaume (Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche) bombardée durant la Seconde Guerre mondiale et conservée en l’état mérite tout de même une halte.

Le Kurfürstendamm (appelé aussi Ku'damm) est une avenue berlinoise longue de 3,5 kilomètres. Elle est desservie par les stations de métro "Kurfürstendamm" (lignes U1 et U9), "Uhlandstraße" (ligne U1) et "Adenauerplatz" (ligne U7).

Landwehrkanal

Bordés de grands arbres, les quais du Landwehrkanal sont particulièrement agréables et invitent les piétons mais aussi les cyclistes à la balade. Les autres pourront se prélasser sur les pelouses ou s’asseoir à la terrasse d’un des cafés qui longent le canal et profiter du calme…Plusieurs croisières en bateau-mouche le long de la Spree et du Landwehrkanal permettent d'apprécier Berlin au fil de l'eau.

Long de 10 kms, le Landwehrkanal passe par les quartiers de Treptow, Kreuzberg, Neukölln, Tiergarten et Charlottenburg.


Jüdisches Museum

Depuis 2001, le jüdisches museum (musée juif) qui a aujourd’hui trouvé sa place sur la scène muséale européenne met en exergue l'histoire et la communauté juives. C'est un musée "complet", s'adressant à tous les publics. Sur une superficie de plus de 3000 m2, l'édifice renferme à la fois des témoignages matériels de l'histoire juive (objets d'art, objets de la vie quotidienne, lettres, photos...) et des espaces multimédia allant de pair avec l'architecture futuriste du bâtiment. L'œuvre de l'architecte Daniel Libeskind est le reflet d'une réflexion fine, intelligente. Le musée juif de Berlin est à la fois un symbole et un incontournable mis en valeur par un écrin architectural surprenant. Bref, une visite s'impose !

Adresse : Jüdisches Museum Berlin, Lindenstraße 9-14, 10969 Berlin
Comment venir :
• U-Bahn : U6 (Hallesches Tor ou Kochstraße), U1 (Hallesches Tor)
• Bus : 248 (Jüdisches Museum), M29 (Lindenstraße/Ecke Oranienstraße), M41 (Zossener Brücke)
Heures d'ouverture : TLJ de 10h à 19h (fermé le 24 décembre)
Prix :
• Exposition principale : gratuit
• Exposition temporaire : plein tarif : 8 €, tarif réduit : 3 €, -18 ans : gratuit
Site internet : www.jmberlin.de

Tiergarten

Le Tiergarten était à l'origine une immense réserve de chasse. Si de nos jours ses dimensions sont devenues plus modestes, comptez tout de même une bonne heure pour traverser le parc (qui s’étend sur 3 kms de long et 1 km de large) et profiter des aménagements du paysagiste Peter Joseph Lenné. Le Tiergarten est en quelque sorte une forêt en plein cœur de Berlin avec des lacs, de grands arbres et des sentiers bien entretenus qui feront de votre balade un moment agréable, loin de l'agitation de la ville. Il est traversé par plusieurs avenues dont la Straße des 17. Juni sur laquelle se tient un marché aux puces.

Le Tiergarten est un parc du centre de Berlin situé dans l’arrondissement de Mitte (à l'ouest de la porte de Brandebourg) et dans le quartier auquel il a donné son nom.

Week-end à Berlin : carte de l'itinéraire de la journée n°3 (cliquer sur la carte pour l'agrandir)
Carte de l'itinéraire de la journée n°3 d'un week-end à Berlin

Les autres visites incontournables à Berlin

Friedrichstadtpassagen

Les Friedrichstadtpassagen sont des arcades commerciales qui s’étendent sur près de 300 mètres. Elles s’articulent autour de 3 blocs ou "quartiers" conçus volontairement dans un style architectural différent et reliés entre eux par un passage souterrain. Le Quartier 205 est le plus grand des trois immeubles des Friedrichstadtpassagen. Haut de huit étages, il abrite restaurants et magasins. Le Quartier 206 s'inspire des réalisations expressionnistes des années 1920 et de l’Art déco. Le bâtiment est occupé par des commerces de luxe et des bureaux. Le Quartier 207 abrite quant à lui les galeries Lafayette, dessinées par l'architecte français Jean Nouvel.

Les Friedrichstadtpassagen sont situées sur la Friedrichstraße, au centre de Berlin. Les stations de métro "Französische Straße" (ligne U6), "Stadtmitte" (lignes U2 et U6) et "Friedrichstraße" (ligne U6) sont à moins de 5 minutes de marche.


Panoramapunkt

Dirigez-vous vers la tour Kollhoff et empruntez son ascenseur qui est soi-disant le plus rapide d'Europe ! En 20 secondes, vous arriverez au dernier étage de la tour et pourrez profiter d’un superbe panorama sur Berlin et plus particulièrement sur la tour de la télévision, le mémorial de l'Holocauste, le bâtiment du Reichstag ou encore la porte de Brandebourg...L’exposition permanente en plein air retrace quant à elle l'histoire de la Potsdamer Platz.

Adresse : Kollhoff-Tower, Potsdamer Platz 1, 10785 Berlin
Comment venir : Le Panoramapunkt est situé à quelques pas de la station "Potsdamer Platz".
• S-Bahn : S1, S2, S25
• U-Bahn : U2
• Bus : M48, M85, M200
Heures d'ouverture : TLJ de 10h à 19h (fermé le 24 décembre)
Prix :
• Plein tarif : 7.50 €
• Tarif réduit : 6 €
• -6 ans : gratuit
• Famille (2 adultes + 4 enfants de -15 ans) : 17.50 €
Site internet : www.panoramapunkt.de

Berliner Dom (cathédrale de Berlin)

Située sur l'île des musées, la cathédrale de Berlin (Berliner Dom en allemand) fait partie des monuments les plus imposants de la capitale (elle mesure 114 mètres de long, 73 mètres de large et 116 mètres de haut) et rappelle l’opulence de la famille royale de Prusse. L'espace sous sa grande coupole est consacré aux prêches, l'aile nord abrite la chapelle funéraire et l'aile sud, la chapelle des baptêmes et des mariages. La crypte réunit près de 95 sarcophages où reposent les membres de la dynastie des Hohenzollern. Des rois de Prusse, il n'y a que Frédéric Ier et sa deuxième épouse Sophie-Charlotte de Hanovre. Réputée pour son excellente acoustique, la cathédrale de Berlin fait également office de salle de concert. En effet, des concerts y sont régulièrement organisés et on peut alors entendre résonner son célèbre orgue qui compte plus de 7200 tuyaux ! Le musée de la cathédrale ne présente quant à lui que peu d’intérêt à moins que vous soyez intéressés par l’histoire de la construction de l’édifice…Grimpez les 270 marches qui mènent en haut de la coupole et la vue sur Berlin récompensera tous vos efforts !

Vue sur la Berliner Dom (cathédrale de Berlin) depuis le Lustgarten (parc sur l'île aux Musées dans le centre de Berlin)
Adresse : Berliner Dom, Am Lustgarten, 10178 Berlin
Comment venir :
• U-Bahn : U6 (Friedrichstraße) ou U2, U5, U8 (Alexanderplatz)
• S-Bahn : S5, S7, S75 (Hackescher Markt)
• Tram : M4, M5, M6 (Spandauer Straße)
• Bus : 100, 200 (Am Lustgarten)
Heures d'ouverture : ouverte tous les jours (consultez le site internet pour connaître les heures d'ouverture le jour de votre visite)
Prix :
• Plein tarif : 9 €
• Tarif réduit : 7 €
Site internet : www.berlinerdom.de

Alexanderplatz

L'Alexanderplatz (« l'Alex » comme la surnomment les Berlinois) tient son nom de la visite que fit l'empereur russe Alexandre Ier à Berlin en 1805. Cette place était une vitrine de l'architecture socialiste de l'époque et le cœur de Berlin-Est. C'est ici qu'eut lieu (quelques jours avant la chute du mur de Berlin) la plus grande manifestation contre le régime socialiste.
Aujourd'hui, l’Alexanderplatz porte les stigmates de l'histoire de la ville comme en attestent les bâtiments qui la bordent et leur architecture hétéroclite. Si à la réunification de l’Allemagne il fut décidé de la réaménager, le projet est aujourd’hui en stand-by et il faudra attendre quelques années encore pour que les travaux reprennent. Le principal monument de l’Alexanderplatz est l’imposante Fernsehturm (tour de télévision inaugurée en 1969), haute de 368 mètres et visible à des kilomètres à la ronde. La fontaine de l’Amitié entre les peuples (Brunnen der Völkerfreundschaft) est un autre souvenir de la RDA. L’horloge universelle Urania (Urania-Weltzeituhr) permet quant à elle de connaître l’heure dans les principales villes du monde.

L'Alexanderplatz est une place située à l’est de Berlin, dans le quartier de Mitte. Pour vous y rendre, prenez le métro (lignes U2, U5 ou U8) jusqu'à la station "Alexanderplatz".


Checkpoint Charlie

Le 13 août 1961, la RDA ferme la ville sur toute la périphérie de Berlin-Ouest. La construction du mur commence…Checkpoint Charlie était un poste-frontière entre Berlin-Est et Berlin-Ouest qui permettait de franchir le mur. Il se situait sur la Friedrichstraße entre les districts de Mitte (secteur soviétique) et de Kreuzberg (secteur américain). D’où vient le nom Charlie ? Le principe de l'alphabet de l'OTAN est de faire correspondre à chaque lettre un code (A : Alpha, B : Bravo, C : Charlie…). Le poste-frontière sur la Friedrichstraße étant le troisième entre la RFA et la RDA et la troisième lettre de l’alphabet étant le C, il prit le nom de "Charlie".
Aujourd’hui, un poste de contrôle a été réaménagé (le "vrai" Checkpoint Charlie a été démantelé après la chute du mur de Berlin) et de faux soldats s’y font photographier moyennant finances...

Checkpoint Charlie, ancien poste de contrôle sur la Friedrichstraße entre les districts de Mitte et de Kreuzberg
Checkpoint Charlie se situe dans le quartier de Kreuzberg à l'angle de la Friedrichstraße et de la Zimmerstraße. La station de métro "Kochstraße" (ligne U6) est à quelques pas seulement.

Les plus beaux musées de Berlin

Berlin, destination idéale pour un week-end en famille ou entre amis, ne se résume pas à sa porte de Brandebourg, à son tronçon de mur qui a séparé la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de 28 ans ou à sa vie nocturne. La capitale allemande offre également une grande diversité de musées. Vous pourrez découvrir l’histoire de Berlin depuis sa fondation jusqu’à aujourd’hui, admirer l’Autel de Pergame et le buste de la reine Néfertiti et pourquoi pas vous immerger dans la vie quotidienne de l'ancienne République Démocratique Allemande. Comme il est difficile de faire son choix parmi une telle offre culturelle, nous avons sélectionné pour vous les musées à ne pas manquer lors d'un week-end à Berlin.

Informations utiles pour préparer son week-end à Berlin

Y a-t-il un décalage horaire entre l'Allemagne et la France ? L'Allemagne utilise-t-elle les mêmes standards électriques que la France ? De quelle(s) pièce(s) d'identité a-t-on besoin pour aller à Berlin ? La capitale de l’Allemagne est-elle une ville dangereuse ? L’eau du robinet est-elle potable à Berlin ? Vous trouverez dans notre article "Berlin, informations pratiques pour organiser votre week-end" toutes les réponses à ces questions. Nos informations pratiques vous aideront à régler les problèmes de la vie quotidienne et vous accompagneront dans la préparation de votre séjour.